Le Dakota du sud est un état du mid-west des Etats-Unis, mais ça tu dois déjà le savoir pour avoir cliqué sur cet article. Je suis partie vivre en Dakota du Sud pendant un an en échange universitaire. Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre et mes recherches google n’étaient pas concluantes. En effet, ce n’est pas la destination la plus huppée des Etats-Unis. C’est pour ça que je vais te partager ce qu’il y a à savoir et comment la vie locale est rythmée.

Si tu veux découvrir l’Amérique profonde, alors tu te diriges au bon endroit. Comme la plupart des états des USA, celui-ci est grand et possède ainsi différents paysages, reliefs et ainsi d’activités. Pour ma part, j’étais du côté est, tout proche du Minnesota. Il est également bon de se préparer au climat lorsqu’on s’apprête à partir en Dakota Du Sud.

Dakota du Sud, des reliefs au étendues plates

L’état est grand et les espaces différents. En effet, on peut le diviser grossièrement en deux: l’ouest montagneux v/s l’est à plat.

La partie ouest

du Dakota du Sud est la plus intéressante à mon avis. Il y a pas mal d’activités et une jolie nature à découvrir. Il y a également un peu de tourisme. En effet, c’est là que l’on retrouve le fameux Mont Rushmore et où l’on peut faire du ski ou du snow board.

On retrouve également des parcs nationaux tels que Les Black Hills, Bear Butte, Badland. Là bas, les routes sont bordées de falaises et de bois de pin. Il y a donc pas mal de promenades mais aussi de l’escalade à faire! Attention, n’essayez pas sur le Mont Rushmore, ce mur là n’est en revanche pas à grimper. Black Hills est un incontournable du Dakota du Sud, Badland n’est à surtout pas louper, d’autant plus lors du couché du soleil. Cela vaut vraiment le détour! Quant à Bear Butte, c’est une butte où il resterait beaucoup d’esprits et d’énergies amérindiennes. C’est un lieu sacré où certains « native americans » continuent de faire un pèlerinage. si vous partez vivre en Dakota du Sud, je vous conseille d’aller visiter l’état! J’ai trouvé l’Ouest particulièrement intéressant!

Mont rushmore, Vivre en Dakota du sud, InhaleTravel
La partie est,

au contraire, est tout à fait plate. C’est majoritairement des étendus de champs de maïs ou de soja. J’ai vécu dans cette partie et peux dire que c’est assez ennuyeux si on cherche des activités en extérieur. Il faut se déplacer assez loin, jusqu’au Minnesota, dit l’état des lacs, par exemple. Depuis Sioux Falls, la frontière entre les deux états est très proche. On peut également se déplacer jusqu’au grandes métropoles américaines environnantes: Minneapolis et Omaha. Omaha se situe à moins de 4h de route. De même pour Minneapolis. Cette dernière possède le plus grand centre commerciale de tous les Etats-Unis: Mall of America. Il y a quand même 14 salles de cinémas, 8 clubs, un parc d’attraction, beaucoup d’enseignes et de restaurants. Le tout sur quatre étages.

L’Est est donc beaucoup plus dédié à l’agriculture qu’au tourisme, contrairement à l’Ouest. En revanche, on peut tout de même noter qu’il y a certains parcs pas trop mal. Celui que j’ai visité est Palisades State Park. C’est un petit canyon, pas trop mal pour se poser au bord de l’eau quand les beaux jours reviennent.

Vivre en Dakota du Sud c’est se préparer à un climat rude

Dès mes premiers jours, j’étais prévenue! En effet, lorsque je suis arrivée en août, il y avait un grand soleil et il faisait beau. Celui-ci ne nous présage pas des hivers aussi rudes. À tel point que les années se comptes en hivers là bas! Si tu pars pour étudier, apprêtes toi à compter tes années d’études en nombre d’hiver.

Les températures en pleine hivers descende jusqu’à -30°C. Difficile à croire quand tu arrives en pleine été. Les degrés redescendent assez vite pour se mettre à une saison d’automne. Puis arrive l’hivers et les tempêtes annoncés ne sont pas rares. Compte au moins une par hivers. Les pires mois sont janvier et février.

Si tu aimes la neige, tu vas être servis, les paysages deviennent magnifiques et tout blanc. Tu te lèveras certains matins, la neige sera tombée sur les arbres, ça sera givré et le rendu magnifique!

Il est important de savoir se couvrir! Il faudra opter pour les bons vêtements et matières. Personnellement c’est grâce l’enseigne française Damart que j’ai pu garder mes orteils et que j’ai su me tenir chaud dehors. C’est bon pour notre économie et à des prix compétitifs! Je vous conseille carrément de les emporter dans votre valise. Je ne te conseille pas le style de l’habitant chevronné, vivant depuis sa naissance en Dakota du Sud: tong et short dans la neige, même par -20°C. Véridique! Ne me demandes pas comment ils survivent, je n’en sais rien! Je te donne mes conseils, mes astuces pour bien se couvrir et te raconte toutes les réactions du corps par -20°C tous les jours.

La vie locale

Les villes principales

La capitale est Pierre, c’est une ville qui se situe tout au centre de l’état. La plus grande ville est en revanche Sioux Falls, d’environ 160 000 habitants. Elle se situe à l’Est. À comparer, Clermont-Ferrand possède ~140 000 habitants mais cette dernière est proportionnellement beaucoup moins étendue. Sioux Falls se trouve très proche des frontières avec l’Iowa et le Minnesota. Un peu plus haut, à 45 minutes de voiture, on retrouve Brookings, une des villes étudiantes du South Dakota, environ 22 000 habitants, c’était là où j’habitais pendant 1 an. Encore un peu plus haut c’est Watertown.

Finalement, à l’Ouest on retrouve Rapid City, très proche des parcs naturels Black Hills ou encore Mont Rushmore. C’est une ville que j’ai beaucoup apprécié lorsque je l’ai visité. J’ai bien aimé l’énergie ressentie, la ville semblait investie dans l’art, notamment avec des magasins ou des rues rempli de Street Art… Elles est également portée sur la culture amérindienne puisque qu’une réserve se trouve tout proche.

Mont rushmore, Vivre en Dakota du sud, Rapid City - InhaleTravel
Les « Red Neck »

Avez vous déjà entendu parlé des « Red Neck » ou traduit « cou rouge ». C’est en fait le surnom, pas très glorieux à la base, des fermiers. « Cou rouge » parce que les fermiers restent dehors, prennent le soleil et la partie la plus exposée du corps est le cou, se prenant ainsi des coup de soleil… En français cela équivaudrait à nos « péquenauds ». Le Dakota du Sud ne compte pas beaucoup d’habitants, au total environ 800 000, presque autant qu’à Montpellier. La plupart vivent dans des petits villages. Les fermes et l’élevages sont très présent, c’est pour cela qu’on reconnait les habitants du Dakota du sud comme des Red Neck. Dans les villages ont retrouve quand même des lycées regroupant les étudiants des autres villages environnants. Le nombres d’étudiants dans les lycées de petites communes est très petit.

Les activités principales

Comme je viens d’écrire, l’agriculture et élevages sont les activités principales dans cet état. Les habitants aiment également pêcher ou chasser. En hiver, si vous partez vivre en Dakota du Sud, vous pourrez même vous essayer au « ice fishing » (pêche sur glace). Les lacs se gèlent avec les températures très basses. On peut marcher, voir même rouler en 4×4 sur les lacs. Pour pratiquer cette pêche il suffit se faire un trou dans la glace avec les outils adaptés et ainsi sortir la cane à pêche!

À savoir que le Dakota du Sud est le 7ième états le plus armée des Etats-Unis d’après The Daily Beast en 2010. N’allez pas non plus vous imaginer un état spécifiquement dangereux. La chasse étant l’une des activités prisées, cela peut faire augmenter le nombre de ventes d’armes. En tout cas, pourquoi ne pas s’essayer au tir dans un centre spécialisé!

Finalement, mais ceci est valable dans pas mal d’états américains, les virées en voiture se font aussi pas mal! Les américains prennent la voiture tout le temps, pour le moindre petit trajet! –Et attention, il faut se garer en face de l’endroit de destination. Pas question de se garer dans un parking plus loin. Ça tombe bien, il reste plein de place devant.– Pour la plupart ils adorent conduire et se font une joie de rouler dans leur jolie bolide. En effet, les vieilles voitures de seconde main se font rares.

Etudier en Dakota du Sud

Tout le système éducatif aux USA est totalement différent de celui en France. J’écrirai un article complet sur le sujet. [article à venir]. Il faut quand même savoir qu’une licence aux USA est de 4 ans, en général. Ce qui équivaut à 4 hivers en Dakota du Sud 😉

Il y a 6 universités publiques en Dakota du sud mais n’en connais que deux: South Dakota State University (SDSU) et University of South Dakota (USD). Les deux ne s’aiment apparemment pas trop. En soirée, notamment dans les fraternités, on peut entendre les étudiants déchaînées gueuler « Fuck USD, Fuck USA… » Ça met le ton. Rien de bien méchant, ce n’est qu’une petite gue-guerre sans véritable raison d’être, j’imagine.

Si vous l’avez compris, j’étais personnellement inscrite à SDSU, dans la ville de Brookings. C’est la plus grande fac du South Dakota et possède ~12 300 étudiants. C’est l’une des universités les plus cheap (l’une des moins cher) de tous les USA. Les frais d’inscriptions sont en moyenne de 7000$ par semestre. Ce n’est vraiment pas cher lorsqu’on compare à d’autres universités américaines… Les enseignements n’en sont en revanche pas moins qualitatifs!

Si vous êtes étudiant dans cette fac, vous avez accès gratuitement à tout le complexe sportif se trouvant sur le campus. Il est génial et vaut sa ligne dans mon article. Un terrain de handball est présent, ainsi qu’un terrain de foot, basket, raketball, cricket. On retrouve également un mur d’escalade, une piscine, toute une zone de musculation, des cours divers tel que le yoga… Il y a également possibilité de louer de l’équipement sportif tel que des kayaks.

Vivre en Dakota du Sud dans une ville étudiante
Une petit maison de fraternité. Ce n’est rien comparé aux grandes baraques que certaines possèdent.

Les petites villes possédant une université sont des villes étudiantes. En période de vacance la ville est en général morte, surtout pendant l’été. Le reste du temps c’est assez animé! Les bars sont remplis d’étudiants mais aussi de personnes venant des villages environnants. Parfois un peu lointain.

Il y a aussi les fameuses « house party » avec les gobelets rouges. C’est en faisant des quelques fêtes dans les maisons des organisateurs qu’on comprend comment un « Projet X » a pu un jour exister. En effet, les fraternités organisent ce genre de soirée, mais aussi d’autres étudiants dans leur maison. Ils invitent quelques amis, font passer le message, et s’ils veulent une plus grosses soirée il suffit de faire transmettre le message et l’adresse encore plus. Pas forcément besoin d’invitation. Poussez leur porte d’entrée comme si c’était chez vous. Je ne m’y suis jamais habituée! Même chez des amis, s’il vous attende, vous pouvez entrer au calme, sans frapper.

Faire des rencontres et des connections entre étudiants est hyper simple! Les américains parlent plus que les français. Si vous commencez à parler dans un couloir à la fac, dans la rue, dans un bar ou à une fameuse « house party », vous pouvez partir dans d’intéressantes et plus profondes discussions. Ainsi, soyez sur qu’on vous demande votre Snapchat pour garder contact par la suite. Par contre n’attendez pas forcément que les autres viennent à vous.

Les spécialités dans cet état du mid-west américain

Vivre en Dakota du Sud c’est se confronter à une culture américaine qui n’ai pas forcément la même que celle à l’autre bout du pays.

Country

Je vais commencer par écrire à propos d’une découverte que j’ai beaucoup apprécié! Le swing dance. Ça ce danse avec un partenaire, normalement un homme et une femme, sur de la musique country. L’homme mène la danse et la femme fait des pirouettes, tourbillonne ou saute dans les bras de son partenaire! C’est vraiment amusant pour les femmes! J’ai pu participer à des cours organisés où les étudiants préparaient eux-même ces petites soirées apprentissage. C’était parfait pour s’amuser, se relaxer et penser à autre chose que les études. Les gens sont super sympathiques et t’apprennent la danse volontiers! On partage également les partenaires. C’est quelque chose que j’ai beaucoup aimé.

Viandard v/s végétarien

Niveau nourriture, je vous ferais un article plus complet sur les spécialités culinaires américaines tout faisant débat sur le manque de spécialités marquées culturellement. Ceux, de façon plus globale à tous les Etats-Unis. Pour cet article je voudrais juste préciser que vivre en Dakota du sud c’est cohabiter avec des bons viandards! Le buffle étant un animal présent en Dakota du Sud on peut retrouver des steaks ou des saucisses de buffalo. Ceci n’est en revanche pas un nourriture consommée au quotidien par les habitants. Cependant, moi-même étant végétarienne, je peux quand même vous dire qu’on trouve des plats sans viandes. Pas tout le temps. On retrouve en général au moins une option végétarienne. Le pourcentage de végétariens aux USA et le même qu’en France: 4%. Donc finalement, les possibilités sont assez similaires.

Mont rushmore, Vivre en Dakota du sud, bison - InhaleTravel
Culture amérindienne

Finalement j’aimerai m’étendre sur la culture amérindienne. Les « indiens d’Amériques » ont été chassés, mis en esclavage et attaqués sauvagement par les Hommes venus conquérir leur pays… Heureusement cette culture n’est pas éteinte par ces atrocités mais n’est cependant pas autant présente. Certains états et régions d’Amérique mettent la culture plus en valeurs que d’autres. Notamment là ou l’on retrouve des réserves. C’est par exemple le cas en Dakota du Sud et Rapid City. On retrouve des expositions avec leurs vestiges, un jour national leur est également consacrés. Il organise notamment des parades pour ce jour. On peut voir leurs tenues traditionnels et leur musique, selon les tribus. En effet, les amérindiens ne sont pas qu’une seul et même culture, ils se divisent en différentes tribus et ont chacune leurs coutumes, traditions, costumes, suivant leur environnement d’origine.

Les Pow Wow sont également des fêtes organisées par les amérindiens. Ce sont aujourd’hui des moments pour faire la fête et une manière de continuer à faire vivre leur culture, malheureusement estompée par l’histoire.

Mont rushmore, Vivre en Dakota du sud, pow wow, amérindien - InhaleTravel
Photo by Andrew James

En espérant vous avoir donnée un aperçu de ce que c’est de vivre en Dakota du Sud! Si vous avez plus de questions n’hésitez surtout pas à me demander dans les commentaires. Je réponds à tous! 🙂

One comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.