La Louisiane m’a fascinée!

Ce que j’adore par dessus tout c’est découvrir la culture, plus que simplement visiter un endroit. J’aime comprendre et interagir avec l’environnement banale et locale. Je n’avais pas prévu de visiter cet état et encore moins de faire mardi gras en Nouvelle Orléans. Comme quoi la vie réserve toujours des surprises! Je m’y suis rendue pendant mon spring break.

Encore plus surprenant, j’ai préféré la Louisiane à la fameuse et grande Californie que je convoitais tant depuis longtemps. En effet, je ne vous ai pas encore écris à ce sujet mais j’ai fais un grand road trip en Californie, partant de San Francisco, en passant par Las Vegas et le Grand Canyon pour finir à Miami! Pour les updates (les nouveaux articles à ce sujet), je vous invite à passer de temps en temps sur la rubriques Voyage. Je vais donc vous raconter mon petit séjour dans cette chère Louisiane.

La richesse de la Louisiane

La Louisiane est un état que j’ai trouvé riche culturellement et qui change tellement de là où j’habite. De la neige au grand froid je suis passée à la verdure subtropical et aux agréables températures. Du « no man’s land » au voisinage qui te salue, du steak au crawfish (écrevisses) épicées en tant que spécialité culinaire.

La Louisiane verdoyante, accueillante et chaleureuse!

Ma perception a surement été biaisée dû au changement brutal d’environnement. En effet, le mid-west (centre-ouest) n’a rien à voir avec d’autres régions des Etats-Unis. De plus, il est difficile de vivre dans un hivers aussi rude qu’en Dakota du sud. Sortir de cet Etat est pour moi une pause et un soulagement.

C’est donc après avoir passé quelques jours en Nouvelle-Orléans, notamment pour mardi gras, que j’ai été invitée à passer quelques jours dans des petites villes environnantes chez des amis. J’ai passé ces quelques jours à Hammod et Slidell. Une amie française avec qui je voyageait et moi-même sommes parties faire une petite ballade dans le quartier. Chose qu’un américain ne fait en général jamais. On s’émerveillait par la verdure flamboyante, les immenses arbres, les minuscules ruisseaux entre les maisons et les fleurs dans les arbustes.

Ces dernières sont dans leur élément au vu du climat subtropical. On reconnait une flore sauvage mais magnifique, à peine dompté pour parfaire le jardin. En effet, j’ai pu remarquer que même le gazon n’étais pas parfait, non pas comme ailleurs aux USA. Là-bas, s’il y a une petite motte de trèfles ou autres herbes, ce n’est pas grave. Une touffe d’herbe plus haute que les autres? C’est ce qui fait tout le charme du quartier où l’ambiance subtropical règne. J’étais subjuguée, d’une part car c’était magnifique, et puisque pendant des semaines je n’avais vu que le blanc de la neige. On a toutes les deux découvert la flore subtropical qu’on a adoré! –Je vous montrerai bien des photos mais j’ai quasiment tout perdu suite à la vol du téléphone, c’est très frustrant!

Fact:

chaque personne qu’on croisait dans le quartier nous disait bonjour ou nous saluait. J’étais agréablement étonnée à chaque fois. Ma première pensée a été « oh mais les gens sont tellement accueillant ici! ». Puis je me suis demandée pourquoi ça me surprenez autant. Je me suis ensuite rappelée qu’en Dakota du Sud il fait juste trop froid pour être ou rester dehors… D’où le fait d’être surprise de voir à nouveau des personnes saluer leur potentiel voisins de quartier.

Plus tard, le groupe d’amis a organisé une première petite soirée à Hammod, la ville où se trouve Southeastern Louisiana University, ce qui en fait donc une ville étudiante. Certaines des filles du groupe venaient d’emménager dans leur nouvelle maison qui était encore rempli de carton. Ce n’est pourtant pas ce qui les arrêtent de faire la fête. Même après 3 jours intensifs lors du mardi gras. On a profité du moment pour savourer le plats très typique de la Louisiane: les crawfish assaisonnées! Il y d’ailleurs des restaurants qui porte leur nom. Wallmart -grande chaîne d’hypermarché connue aux USA- organise même un rayon réunissant tous les ingrédients à l’entrée. Leurs parents étaient venus aider à l’installation.

_____________________________________________________________________________
La recette:

Dans une grande marmite on fait bouillir de l’eau à laquelle on ajoute « shrimp & crab boil » (bouillon de mélange d’épices, crabe et crevette, réduit en poudre) ainsi que de la sauce piquante. Une fois que l’eau boue il faut ajouter dans un ordre assez précis: pomme de terre, oignon, ail, épis de maïs, champignons… Selon le temps de cuisson de chaque. Finalement, tous les légumes qui vous donnes envies peuvent être ajoutés. Une fois que les légumes sont cuits il faut les sortir puis vient le tour des écrevisses. Deux ou 3 minutes suffisent. Ensuite on jette un grand sac de glaçon dans la marmite pour qu’elle refroidissent plus vite.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Crawfish-Boil-TravisBlue-500x500.jpg.

_____________________________________________________________________________

Les gens aiment s’exploser le bide lorsqu’ils réalisent ce plat typique! On s’était en effet bien régalé. Finalement je n’ai pas tant de chose à raconter sur Slidell, si ce n’est qu’une amie nous a hébergé dans sa famille. C’était la première fois que je me retrouvais dans une famille américaine. Cette ville s’est beaucoup agrandit en quelques année suite à l’ouragan Katrina. Les habitants de la Nouvelle Orléans se sont déplacés dans les villes environnantes. Cette tempête est un événement qui marques encore dans les mémoires et qui engendre encore des changements économiques et sociaux, tels que la population grandissante et la nécessité d’ouvrir de nouvelle zones commerciales.

Paysages Louisianais

Finalement le dernier jour notre ami nous a emmené aux abords d’un petit village pêcheurs. On pouvait voir de très belles et grosse bâtisses sur pilotis parsemées, plutôt proche du bord du marécage. Une fois arrivées au tout petit port local on trouvait une petite épicerie pour les habitants environnant, un parking et le quai en bois.

Cette après-midi là on a profité d’une ballade en bateau dans les fameux marécages de la Louisiane. C’était une bonne ballade de 4h tout de même! Tout notre petit groupe a eu la chance de pouvoir profiter d’une ballade privée, conduit par des amis à ses parents. Ce genre d’excursion attire. Elles sont en pleine expansion et profite de l’occasion pour faire grandir le tourisme. En effet, les paysages sont superbes, l’occasion est unique et les caïmans et alligators sont à l’honneur. S’il fait assez beau et chaud ils peuvent remonter à la surface. On rêve tous plus ou moins de voir ces animaux effrayant remplis de stigmates effrayants. Les gens ont pour tradition de leur lancer des marshmallow… il paraîtrait que les caïmans adorent… Je ne suis pas vraiment certaine de la valeur de l’argument.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG-20190307-WA0002-01-1-1024x611.jpeg.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG-20190307-WA0004-1-1024x578.jpg.

Le multi-culturel de la Louisiane

Finalement, ce qui m’a également beaucoup plu en Louisiane et que j’ai particulièrement remarqué en Nouvelle Orléans, c’est le mixe des cultures. En effet, s’il y a quand même une majorité de blanc dont des cadiens, il y a aussi une grosse population afro-américaine et quelques hispaniques. Les Etats-Unis en général est un grand brassage culturel, mais pour je ne sais quelle raison, je l’ai particulièrement ressentie en Nouvelle-Orléans. Peut être de part la présence des cadiens, ou « cajun » en anglais. Les cadiens étaient un peuple nord-américain issue des colonisation, parlant énormément le français. Ils se sont plus tard fait déporter dans différentes régions, dont la Nouvelle-Orléans, par les britanniques venus conquérir plus de terre. A présent on retrouve beaucoup de vestiges de ce peuple, dont l’architecture, le nom des rues en français, la nourriture…

L’art dans la ville y est également très présent. Notamment la musique live et le jazz!

J’ai donc été agréablement surprise par la découverte de la Louisiane et de la Nouvelle Orléans. J’ai collecté pleins de petits moments simples qui me remplissent de gratitude. La petite soirée entre amis autour d’un crawfish boil ou encore la découverte de cette nature unique aux Etats-Unis. C’est le genre de choses qui font que j’adore voyager et vivre à l’étranger!

 

Louisiane, USA -Inhaletravel.exhaledevie.com

One comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.