Dans sa vie on est parfois amené à déménager loin de chez soi. Que ce soit voulus ou imposé il se peut que tout ne passe pas bien pour vous et que vous ne vous épanouissez pas. Des choses sont à ne pas faire pour éviter les coups de blues.

Je suis actuellement dans cette situation en emménageant à Montpellier, à plus de 300 km de mes amis et de ma famille. Quoi que j’ai quand même la chance d’avoir une partie de la famille dans les environs. Je vais donc vous dire les choses à éviter pour empêcher ces coups de blues selon mon expérience.

Déménager loin de chez soi: ce qu’il faut éviter:

  1. Rester enfermer chez soi. Vous ne connaissez personne et vous n’avez personne à aller voir, certes. Cependant ce n’est pas un raison pour ne pas sortir! Bien au contraire. Que vous ayez emménager seul(e), avec un conjoint ou un(e) ami(e), il faut sortir! Allez visiter votre nouvelle ville et les alentours. Découvrez les ballades et différentes activités à faire. Vous verrez qu’il y a pleins de choses à faire, même le dimanche quand on pense qu’il n’y a rien pour s’occuper.
    Si vous restez fermé chez vous, vous n’allez pas rencontrer de monde et tisser de lien avec de nouvelles personnes. Or il est très important de se créer de nouveaux contacts avec qui on s’entend pour se sentir bien. C’est une des clés pour se sentir vraiment chez soi quand on a déménager dans un nouvel endroit.
  2. Revenir dans sa ville natale trop tôt. Et ça c’est une erreur que j’ai expérimenté dernièrement. J’ai eu un week-end de 3 jours, j’en ai donc profité pour rentrer revoir mes amis et ma famille après 3 semaines seulement. Autant vous dire que c’était la course, je n’ai jamais vu autant de personnes en ci peu de temps hahaha. J’ai passé un très agréable week-end plutôt chargé.
    On pense donc revenir d’attaque pour une nouvelle semaine. Or ce n’est pas une bonne idée car après seulement 3 semaines on ne s’est fait que peu, voir pas de nouveaux contacts avec qui on s’entend bien. Et passer d’un week-end remplis d’amicalité, de jovialité et de rigolade dans sa ville natal à notre nouveaux chez soi plutôt vide de tout ça, ça fait bizarre. Autant vous dire que ça vous met une petite claque qui vous rappelle que c’est encore plutôt dépeuplé.

 

Pour le moment voici ces 2 choses à ne surtout pas reproduire si l’on veut éviter les coups de blues lorsqu’on vient de déménager loin de chez soi.

 

Photo by Robin Benzrihem

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *