Marre de la routine, envie d’aventure à nouveau, et un gros point d’interrogation sur Marseille. Il ne m’en fallait pas plus pour décider de partir 3 jours découvrir Marseille, la fameuse citée phocéenne.

Comme à mon habitude, je ne voulais pas simplement consommer un voyage, un week-end … J’aime rendre chacun de mes séjours authentiques et au plus proche de la vie locale. J’ai donc réussi à mêler tourisme et découverte plus profonde de la cité phocéenne, en plongeant le temps d’un week-end dans la vie marseillaise. Je te raconte tout ça.

Marseille, Marseille… Me révéleras-tu ton identité ?

Marseille est la 2e plus grosse ville de France, avec plus de 800 000 habitants… L’Olympique Marseillaise résonne avec Marseille. Marseille me rappelle son actualité criminelle relayée dans les médias de masse… Autant te dire que de Marseille, je ne connaissais vraiment pas grand chose. C’étaient les seuls fragments de représentation de la ville que j’avais en tête… Oh ! Le soleil et le pastis, j’ai failli oublier. Je portais donc une image bien maigre.

Je voyais en fait un énorme point d’interrogation sur la ville : quel style et train de vie étaient menés là-bas ? À quoi ressemblent la vie et la ville ? Ça faisait quelque temps que je voulais prendre le temps de découvrir Marseille et d’ôter ce point d’interrogation pour enfin poser une image sur la ville.

Trois jours pour découvrir une ville, c’est court. L’image que je m’en suis faite n’est certainement pas complète et suffisante. Mais j’ai quand même abordé la vie marseillaise en me rapprochant d’un couchsurfer, natif de Marseille et super sympas ! Je suis revenue de mon séjour avec pleins d’anecdotes et une image étonnante de la ville.

Découvrir Marseille et tous ses visages

J’ai découvert une ville totalement étonnante et assez différente des autres villes françaises. Marseille est vraiment unique et super vibrante. En effet, j’ai décelé pas mal de facette de la ville, ce qui m’a pas mal surprise ! Entre un bazar urbain, diversité, nature et soleil, la ville se marque d’un certain charme.

Marseille et son grand bazar urbain :

La citée Phocéenne est particulière dans sa disposition urbaine. C’est quelque chose qui est assez flagrant lorsque tu pars découvrir Marseille pour la première fois. Marseille n’a pas qu’un unique centre ville historique où tout se passe. Le centre de la ville n’est pas le seul endroit dynamique de la ville. Il y en a bien d’autres, tout à fait différents, à chaque coins et recoins de la ville. Je peux par exemple citer La Plage, La Corniche, le Vieux-Port ou encore Cours Julien. Il n’y a donc pas qu’un seul point animé, mais bien plusieurs quartiers où l’on peut s’occuper différemment, selon leur ambiance. 

Marseille peut également être quelque peu anarchique. Notamment dans son architecture. Je m’explique. J’étais accompagnée d’une amie pour le début de ce séjour. Je lui ai fait la remarque « c’est dingue quand même, ici, les maisons sont assez improbables, c’est comme si il n’y avait pas de logique urbaine ». C’était ma façon maladroite de dire que les maisons sont installées un peu de façon fouillis dans les collines, à l’opposé des quartiers résidentiels bien organisés. Les styles architecturaux sont bien différents d’une maison à une autre. On trouve des villas luxueuses avec une architecture moderne, des maisons haussmanniennes ou encore des maisons plus traditionnelles. Nous marchions à ce moment-là sur la Corniche, mes premiers pas dans la ville. Cette amie m’a répondu « c’est un beau bazar qui fait tout le charme de Marseille, c’est pourquoi j’adore cette ville ».

Découvrir Marseille à travers tous ses arrondissements et ses quartiers :

Marseille compte 16 arrondissements, et nombreux d’entre eux se distinguent par l’ambiance et le style de vie qui s’y trouve. D’un quartier à un autre, c’est comme si nous atterrissions dans une nouvelle ville.

Par exemple, dans le 2e arrondissement qui se situe au cœur de la ville, on retrouve le Vieux-Port avec l’ambiance de ville portuaire… Un peu plus loin, on retrouve le quartier du Panier, très charmant ! Ce dernier porte bien son nom, lorsque je m’y suis rendu, j’avais envie de remplir un panier de produits frais, fruits et légumes et de pièces artisanales. C’est l’un des plus vieux quartiers de Marseille, le quartier des artistes. On peut se balader dans toutes ses rues étroites, découvrir des ruelles végétalisées et décorées avec du street art. On découvre également pleins de boutiques, bars et restaurants artisanaux et locaux. Ce quartier est le plus visité de Marseille. Je m’y suis en revanche rendu en fin janvier, et la plupart ds boutiques étaient fermées car les commerçants prenaient leurs vacances durant cette période.

Plus loin, dans le 1er et 4e arrondissement, on retrouve une ambiance plus commerçante avec notamment la Canebière, cette rue commerçante populaire. On retrouve également des architectures grandioses avec le grand escalier de la Gare Saint Charles ainsi que le Palais Longchamp. Je me baladais à vélo avec mon couchsurfer qui avait justement prévu deux vélos si nous voulions nous promener pendant le week-end. J’ai eu la chance d’être tombée sur le meilleur couchsurfer de tout Marseille probablement ! Nous avons donc pédalé toute la journée de dimanche à travers la ville pour profiter du soleil et surtout des musée ouvert gratuitement les 1er dimanche de chaque mois.

DÉCOUVRIR MARSEILLE : 3 JOURS POUR VISITER ET PLONGER DANS LA VIE MARSEILLAISE - InhaleTravel
Découvrir Marseille c’est aussi découvrir les quartiers :
  • Cours Julien.

Cours Julien est également un quartier d’artiste de Marseille. La promenade est agréable dans cet espace Street Art. On peut en effet observer de nombreuses fresques monumentales sur les murs. La Plaine est également un quartier du 6e à visiter pour une session shopping-détente. Cet arrondissement a définitivement une ‘vibe’ bobo.

  • Les quartiers plus chics de Marseille

On trouve également des quartiers plus chics, comme la Corniche, où l’on trouve des beaux hôtels et les fameuses villas luxueuses aux styles tous différents. C’est un quartier où l’on peut profiter de la vue sur la mer, faire un footing le long de la côte, ou siroter un verre avec la brise marine.

  • les arrondissements-villages

Il y a également les arrondissements-villages, comme le 8e et le 9e. Littéralement, tout est plus petit : les rues, la taille des maisons et des magasins. Le premier jour, je me suis notamment rendu à Mazargues, dans le 9e, avec mon amie du début pour manger dans un petit restaurant végétarien très cosy : les caprices de Marianne. D’ailleurs, je recommande. C’est fait-maison, pas cher et le petit personnel est très sympas ! Donc, lorsqu’on s’y est rendu, on a pu découvrir des petites pharmacies, le PMU « du coin », le tout dans une ambiance très calme et posée, loin du tumulte d’une grande ville. C’est encore un nouveau visage que Marseille nous a révélé.

  • Les secrets des autres quartiers bien moins populaires

Finalement, Marseille n’est pas non plus tout beau, tout rose. Il y a des quartiers forcément moins populaires et moins visités. Par exemple, les quartiers nord de Marseille ont une mauvaise réputation. C’est là où se trouve notamment les grands HLM et c’est aussi à travers l’actualité criminelle que l’on entend parler de ces quartiers. Cependant, ils se cachent tout de même quelques trésors tels que la cascade des Aygalades. Non loin de l’image bitumée se situe en fait un petit coin de nature ouvert tous les 1er dimanche du mois ! En effet, la cascade a été réhabilitée, mais du travail reste à faire, c’est pourquoi son accès est pour le moment limité.

La place de la nature dans la ville :

Une ville sans nature est à mon avis une ville où l’on se sent moins bien. Marseille à la chance d’être sur la côte méditerranéenne, si agréable. La ville profite en effet de la mer, tant industriellement que touristiquement. La mer rend le cadre de vie marseillais très captivant et attirant. On trouve également de nombreuses plages dans la ville même. C’est d’ailleurs très plaisant d’entendre dans le bus le nom de son arrêt « La Plage ».

À l’intérieur de la ville, on trouve également la fameuse cascade des Aygalades, ainsi que de nombreux parcs. Le parc Borely situé dans le 8e dispose d’un jardin japonais, on trouve également le parc Emile Duclaux où se trouve le Palais Pharo. C’est mon couchsurfer qui a tenu à me montrer ce parc, non loin de chez lui. Il n’a pas eu tort ! Ce parc a vu sur le littoral, le MuCEM et le fort Saint-Jean. Si tu te trouves à proximité, je te conseille d’aller y faire un tour. 

Finalement, que serait Marseille sans les Calanques ? Les merveilles naturelles n’en finissent pas à Marseille. Un bout du parc national des Calanques se situe à Marseille. Tu peux même t’y rendre facilement sans voiture, en empruntant une ligne de bus. Elle t’emmènera au départ de chemins de randonnées, ce serait donc une hérésie de vouloir découvrir Marseille sans aller voir les Calanques. Pour mon séjour, c’est mon super couchsurfer qui a prévu toute une journée Calanques sans que je le sache ! Et dans les meilleurs Calanques, c’est-à-dire celles se situant vers Cassis, d’après-bon nombre de Marseillais.

La sortie Calanques parfaite

Nous avions commencé la journée Calanques très tôt. On a ainsi pu profiter du levé du soleil sur la route, une fois arrivé nous avons gonflé le petit bateau et monté les pagaies pour ramer le long des calanques ! Nous avons fait l’allé-retour sur la Calanque de Port-Miou puis nous avons rejoind à pied la Calanque de Port-Pin et pagayé jusqu’à la Calanques d’en Vau. Je me suis personnellement senti comme une pur aventurière : sur un petit bateau, à pagayer au abord de la mer, devant les grandes falaises calcaire. C’était magnifique ! Une fois arrivé sur la dernière Calanque, on a pu profiter des derniers rayons de soleil sur le bateau, en t-shirt tellement le temps était bon.

Marseille, les incontournables :

  • Le Vieux-Port ;
  • Le quartier du Panier (c’est là que se situe le Centre de La Vielle Charité) ;
  • La Cathédrale de la Major ;
  • La Basilique Notre-Dame de la garde. Je te conseille d’y monter pour le coucher du soleil. Le spectacle est majestueux. (vérifier les heures d’ouverture).
  • Le musée du MuCEM. Son architecture ne rend pas insensible. Le bâtiment est impressionnant, et permet d’accéder à une petite ballade qui mène jusqu’au fort Saint-Jean.
  • Le fort Saint-Jean. Et si par chance, votre séjour tombe le 1er dimanche du mois, tu peux rentrer gratuitement dans le fort ainsi que dans de nombreux autres musées.
  • La Corniche ;
  • Le Corbusier. Rends-toi notamment sur le toit pour admirer une nouvelle fois la ville en hauteur.
Le MuCEM

La vie à Marseille

Marseille est une ville dynamique, sous le soleil : on trouve beaucoup d’événements culturels. Le foot a également une part importante pour beaucoup de ses habitants. L’OM semble être un emblème de la ville et le Vélodrome une grande fierté !

À Marseille, on aime prendre le temps devant un café avec des amis. Que ce soit sur l’un des nombreux rooftop, offrant de superbes vues de la ville, sur le Vieux-Port, au bar du coin, ou carrément sur la plage !

Pour sortir le soir, il y a le choix, et il y en a pour tous les goûts. Ca passe par les soirées chics, décontractées, huppées ou par les mégas soirées qui durent toute la nuit ! On trouve donc pleins d’options pour toutes ces envies festives, mais aussi pour des sorties nocturnes plus tranquilles. On peut se rendre dans un bon vieux pub irlandais, dans un bar plus branché, une soirée salsa, une boite de nuit électro, avec de la musique commerciale ou carrément de la techno hardcore. 

À Marseille, il y a aussi la possibilité de faire la fête sur un bateau ou dans des hôtels chics avec entrée gratuite ! Mon couchsurfer, parmi toutes ces merveilleuses surprises, m’avait aussi proposé une soirée avec DJ, sur la Corniche, entrée gratuite dans un superbe hôtel. Bon, finalement, nous n’y sommes pas allés, car j’étais morte de fatigue et qu’on se levait tôt le lendemain pour la fameuse sortie calanques !

Vue sur le palais Pharo
Photo by Artur Aldyrkhanov
L’anecdote de soirée – post sortie Calanques.

Nous sommes par ailleurs sortis boire un verre le samedi avec quelques amis de mon Couchsurfer. On, c’était posé tranquillement dans un pub irlandais, parce que la bière, c’est la vie. C’était derrière le Vieux-Port, là où il y a pleins de bars, restaurants et clubs. Le pub se situait d’ailleurs à coté d’un bar qui avait l’air cool, avec de la bonne musique et pas mal bondé ! Les gens qui entraient étaient bien sapés. 
Après une bonne pinte ambrée et un peu de curiosité, on a voulu voir à quoi ressemblait l’intérieur… Manque de bol, le vigile nous demande si on est « sur la liste »… Hey… Ce ne serait pas une façon polie de nous refuser l’entrée dans le bar ? :’) C’est bien la première fois que ça m’arrive… La loose.
Heureusement, on s’en fiché un peu, et puis on ne s’était pas ‘pimpé’ pour l’occasion. Oui, cette excuse est un bon pansement pour l’ego haha.

En résumer, les clés pour découvrir Marseille en visitant et en abordant dans la vie locale

3 jours c’est court, et ça passe vite ! Pour visiter une ville et prétendre aborder le style de vie local, c’est audacieux. Ce n’est pourtant pas impossible. Pour cela, il faut savoir gérer son temps, ses activités, et se rapprocher des habitants pour bien découvrir Marseille.

  • Établir une petite liste des choses que tu veux visiter ;
  • Organiser rapidement de façon cohérente. Essaye de regrouper les différents lieux à visiter selon leur situation géographique pour ne pas perdre de temps. En effet, comme tu as pu le comprendre, il y a beaucoup à voir, et surtout partout à voir.
  • Trouver des bons couchsurfers. Tu n’es pas obligé de faire comme moi, et de carrément trouver un « couch » (canapé) chez l’habitant. Vous pouvez tout à fait vous rencontrer à l’extérieur pour partager des activités.
  • Laissez du temps à l’imprévu ! N’organise pas tout à la minutes prêt. Prends le temps de prendre le temps. C’est dans ces moments qu’il est plus probable de rencontrer des inconnus. Ces rencontres peuvent aboutir à des sorties imprévues ! Et en général, ce sont les meilleures.

Pour conclure, Marseille est une ville que j’ai beaucoup apprécié et qui m’a aussi beaucoup surprise. Mon séjour m’a vraiment donné envie de découvrir Marseille d’autant plus ! En 3 jours, on ne peut clairement pas intégrer la vie marseillaise. Par contre on peut se rapprocher des Marseillais qui peuvent nous ouvrir leur quotidien et nous partager des anecdotes de vie.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.