Vous aimez voyager et vous voulez respecter la nature, l’environnement et les populations en même temps. Ce n’est pas toujours une mince affaire. Sans parler de tourisme équitable ou d’écovolontariat, dans cet article est répertorié quelques points pour être touriste et responsable sans se faire pigeonner.

Il est toujours mieux pour soit et pour les autres de respecter tout de l’endroit où l’on se rend. Cela comprend les populations, les autres touristes, les sites touristiques etc… On profite d’autant mieux! Malheureusement le tourisme lui-même ne permet pas se respect à chaque fois. Certains acteurs touristiques sont même prêt à mentir ou cacher des choses pour faire croire à leurs bons engagements. C’est pourquoi ce n’est pas toujours évident de faire du tourisme en respectant l’environnement.

Comment être Touriste et Responsable sans se faire Pigeonner

S’informer, regarder des reportages

La façon la plus simple d’éviter les activités irrespectueuses des populations et de la nature c’est de s’informer. Les émissions ou des articles écrits sont un bons moyens. En effet, il y en a de plus en plus qui mettent en garde sur le désastre que peut que provoquer le tourisme. C’est beaucoup le cas dans certains pays où le tourisme évolue très vite et est un enjeux économique majeur. Il peut en fait s’agir d’activité touristiques mais aussi d’aménagements. J’en ai d’ailleurs fait une petite liste concernant la Thaïlande. [article à venir]

 

Préparer à l’avance les activités que vous voulez faire.

Alors attention, je ne suis moi-même pas une adepte du voyage organisé de A à Z. Je ne vous dis donc pas de préparer un plan bien précis de chaque journée. Oh non, ça enlève à mon avis toute la saveur du voyage! Que ce soit en vacance ou en voyage, il faut savoir se laisser surprendre par ses propres envies et la spontanéité.

Imaginons un collègue vous a parlé d’une super activité à faire en Indonésie. Vous pensiez justement à voyager et cet nouvel vous a fait pencher la balance: vous allez partir en Indonésie. Vous savez donc déjà que vous ferez la même activité que votre collègue. Or, peut être met elle en jeu des animaux, du gaz, des moteurs, la destructions de la nature… Renseignez-vous d’ores et déjà de quel endroit est le plus sain pour la pratiquer et quelle enseigne est la plus responsable.

 

Regarder sur les forums ou sur des blogs.

Beaucoup laisse des témoignages, des avis, des photos sur les activités qui leur ont plu, mais surtout déplu! En effet, c’est notamment grâce à une fille qui racontait l’épouvantable activité avec les baleines au Sri Lanka que je me suis décidée, par pur éthique, de renoncer à les voir.

En allant vérifier, j’ai évité et vous allez éviter, de participer à des activités destructrices… Vous saurez également se qui est bon ou pas de faire.

 

Demander sur des forums ou des groupes Facebook

Une activité vous tape à l’œil, elle semble responsable mais vous avez le doute. Rien ne vous empêche de poster un message sur des groupes Facebook ou des forums. Vous pouvez ainsi demander si des personnes sont déjà allées dans ce parc aquatique qui attise votre curiosité. Elles pourront vous répondre sur leurs impressions, sur ce qu’elles ont vu et si cela semble convenable pour les animaux. Enfin, si le parcs n’est pas terrible d’un point de vue respect de la faune, les personnes pourront toujours vous conseiller un autre parc bien mieux!

 

N’abusez pas des bonnes choses

C’est comme tout, avec modération c’est toujours préférable. Vous avez tous entendus parlé des maltraitances envers les éléphants pour les dresser au tourisme… Si vous avez déjà eu la chance de les approchez grâce à des centres respectueux, c’est bien. Vous avez pu les nourrir, prendre une bain avec eux… super, mais ne recommencez pas! Même s’ils semble être traité de la meilleur des façons, ils sont tout de même privés de leur liberté. Une fois suffis largement pour profiter de ces immenses pachydermes au grand cœur mais pas si inoffensif.

 

Voyager, visiter un pays c’est une grande chance. Si vous êtes ce chanceux ou envisageait de l’être, vous avez à présent quelques clés pour être touriste et responsable!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *